En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

VIGILANCE - ATTENTION - INQUIETUDE - AIDE : Numéro 119

Par Jean-Christophe Beck, publié le dimanche 3 mai 2020 17:03 - Mis à jour le dimanche 3 mai 2020 17:03
2020 05 03 119.PNG
En cette période de confinement, tu ne peux ni aller à l’école, ni sortir de chez toi. C’est important de t’exprimer sur tes besoins. Tes parents sont présents pour t’écouter à ce sujet. Si nécessaire tu peux contacter le numéro gratuit 119

En cette période de confinement, il convient, plus que jamais, d’avoir une vigilance accrue envers les enfants et les adolescents dont la situation familiale pourrait les exposer à un risque de danger dans le contexte actuel. Le confinement, pour les adultes les plus vulnérables, peut entraîner des troubles anxieux, des états d’irritabilité, voire d'agressivité, envers le conjoint ou les enfants. Ainsi, le nombre de passages à l'acte de violences risque d’augmenter gravement.

C’est pourquoi, dans vos contacts, à distance, par téléphone, mail, ENT ou tout autre outil, avec les élèves, vous pouvez être amené à entendre un élève qui fait état de difficultés à trouver son espace de travail et de concentration, qui évoque des tensions ou des violences dans la famille ou au sein de la fratrie. Un parent peut également confier des difficultés dans les relations avec les enfants. Tout cela constitue des signes qui doivent nous alerter collectivement.

Face aux violences intrafamiliales dont vous pourriez avoir connaissance au sein de certains foyers, les circuits habituels de transmission d’informations préoccupantes et de signalement assurent une continuité de service.

FACE À CES SITUATIONS, LA RÈGLE EST DE NE JAMAIS RESTER SEUL

Merci de bien vouloir prendre connaissance des documents ci joints

Pièces jointes

À télécharger

 / 1