En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

"Ensemble, c'est tout ! " Elèves des classes de Terminale

Par Jean-Christophe Beck, publié le mercredi 16 octobre 2019 13:06 - Mis à jour le mercredi 16 octobre 2019 13:06
2019 10 16 COL DE L'ARC 2.PNG
Col de l'ARC - Jeudi 10 octobre 2019 : Belle expérience humaine, une façon de vivre concrètement, en action, le grand principe de l'inclusion scolaire.

«  ensemble, c’est tout ! »

Les promeneurs qui montaient tranquillement au Col de l’Arc ce jeudi 10 octobre ont dû être bien surpris : au lieu des chevreuils et des chamois, c’était un étrange attelage que l’on a vu sillonner les sentiers.

Une « joëlette » escortée par une troupe de quatre-vingt élèves de Terminale du Lycée Jean Prévost, et leurs professeurs. Un défi sportif et solidaire : parti du lycée à 8 h30, le groupe a atteint le col de l’Arc à 11 h 30.

La « joëlette » est un ingénieux véhicule à une roue, doté de freins et d’un petit moteur électrique, guidé à l’arrière par un porteur, tracté à l’avant par un autre porteur, lesquels sont secondés par deux autres personnes, une de chaque côté, chargées d’éviter que le véhicule ne bascule.

C’est un élève de Terminale S, qui se déplace en fauteuil roulant dans la vie quotidienne, qui a pu ainsi être conduit par ses camarades jusqu’au Col de l’Arc, pour profiter d’un cours de géologie, et d’un bon pique-nique. Les élèves se sont relayés dans la bonne humeur, encouragés par le groupe, et ont franchi vaillamment les étapes du parcours : montées dans le sol « gras » et boueux, rochers à contourner, racines traîtresses, descentes avec des lacets bien raides à négocier…

Anne Buthion, professeure d’EPS a organisé cette sortie, et a su entraîner dans son élan des professeurs de différentes matières, ainsi que M. Peuillot, proviseur adjoint du lycée. Pour tous les participants, apparemment, cela aura été une belle expérience humaine, une façon de vivre concrètement, en action, le grand principe de l’inclusion scolaire. L’occasion aussi de rappeler à ces adultes en devenir qu’ils ont un rôle à jouer, s’ils veulent rendre notre société plus juste et solidaire.

Marie Vassal, professeur de français

Pièces jointes

À télécharger

 / 1